Vietnam – un guide de voyage culinaire

banner

En espérant que les gourmets dans le monde peuvent mieux découvrir la gastronomie de l’asie, nottamment du Vietnam.  Nous voulons partager aujourd’hui avec vous un article de la cuisine vietnamienne de Samantha , une blogeuse  culinaire très appréciée.

J’ai depuis longtemps un petit faible pour les saveurs raffinées de la cuisine vietnamienne, surement à cause de mes influences françaises. Il y eut tout d’abord un restaurant un peu obscur lorsque j’étais à l’université en Angleterre il y a des années de cela. Ici à Dubai, je suis servi, entre les spécialités franco-vietnamiennes du Hoi An au Shangri-La, le restaurant Indochine au Grand Hyatt qui a fermé il y a peu, le Voi au Jumeirah Zabeel Saray et son incontournable café Hanoi. Mais depuis que j’ai goûté aux véritables produits pendant mon fantastique voyage de neuf jours au Vietnam cet été, je suis impatient d’y retourner… Surtout au paradis culinaire que constitue le vieux quartier de Hoi An, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Voici mon guide de voyage culinaire d’un pays qui marie street food et gastronomie… Que manger et boire, et où, ainsi que quelques adresses d’hôtels et un éventail d’attractions touristiques à faire à Ho Chi Minh (aussi appelée Saigon), Hoi An et dans la capitale, Hanoi.

LES DIX SPECIALITES A GOUTER

1. 2 3.
4 5.-Secret-rose-150x150 6.-Pho-bo-tai-nam-150x150
7.-Thit-lon-xien-cuon-150x150 8.Crab-wontons-150x150 9.-Green-papaya-salad-150x150
10.-Fried-elephant-ear-fish-150x150 11.-Fried-elephant-ear-fish-with-tomato-sauce-150x150 13.-Coconut-water-150x150


    

1.     Banh mi – lorsque les Français quittèrent le Vietnam en 1954, ils laissèrent derrière eux l’héritage de la baguette française. Les Vietnamiens ajoutèrent de la farine de riz au mélange de blé afin de rendre le pain plus léger et moelleux. Ce plat de rue basique peut être agrémenté de plusieurs accompagnements : porc au barbecue, jambon ou pâté, cornichons, radis, carottes, concombres et mayonnaise. On en redemande ! Comme partout dans le monde lorsque vous mangez de la street food, faites bien attention à l’endroit que vous choisissez. Il y a juste en face de la plus haute tour de Saigon, Bitexco Financial Skydeck (qui offre un panorama magnifique sur la ville d’ailleurs) un stand où nous mangions régulièrement – nous l’avons découvert grâce à une rencontre impromptue avec un homme d’affaire malaisien qui s’y arrête à chacun de ses voyages pour acheter dix baguettes d’un coup et les ramener chez lui !
2.    Banh xeo – des pancakes à base de riz croquants et moelleux à la fois, cuits comme des crêpes, pliés en deux et généralement fourrés au poulet, aux crevettes ou aux choux de haricot. On en trouve partout, dans la rue comme dans les restaurants. Addictif !
3.    Banh bao – un gâteau blanc translucide en forme de rose dont l’histoire est charmante ! Une recette secrète appartenant à une famille de Hoi An – les restaurants leur passent commande une fois par an et n’ont plus qu’à bouillir et garnir le gâteau. Espérons pour eux qu’ils ne soient pas en rupture de stock ! Je suis à peu près certaine d’avoir détecté un goût de crevette dans la garniture. Vous ne le trouverez qu’au menu des restaurants de Hoi An.
4.    Pho – il y a beaucoup d’histoires qui expliquent l’origine de ce plat mais celle que j’affectionne le plus raconte que le nom est dérivé du mot français « feu », pour exprimer le feu sur lequel ce plat était cuit. Une spécialité de nouilles qui se déguste au petit-déjeuner, servie avec des tranches de bœuf séché et bouilli (pho bo chin), de fines tranches de bœuf cru (pho bo tai), un mélange des deux (pho bo tai nam) ou du poulet (pho ga). Si ce plat est originaire d’Hanoi, il s’est aujourd’hui répandu dans tout le pays – vous trouverez de nombreuses chaines de fast-food servant du pho.
5.    Thit lon xien cuon – brochettes de porc haché, laitue, vermicelles, menthes, cacahuètes et cornichons, le tout roulé dans un fin papier de riz. En fait, on vous encourage même à le rouler vous-mêmes, avec à peu près ce que vous voulez. Le papier de riz est au Vietnam ce que le pain est aux Européens.
6.    Ca kho to – poisson au caramel (cape ou maquereau en général), typique du Delta du Mékong.
7.    Wontons vietnamiens – différents des wontons fourrés que l’on trouve dans la cuisine chinoise, les Vietnamiens servent les wontons plats et frits, sur lesquels ils rajoutent des crevettes, du crabe, des tomates ou de la sauce de mangue.
8.    Nom du du xanh – salade de papaye verte. Ce sont des bandes de légumes mélangés avec une multitude d’ingrédients (choux, haricots, coriandre et cacahuète grillés, bœuf séché ou grillé, poulet, crevette, échalotes frites).
9.    Poisson-éléphant – on le trouve en général à proximité des berges du Delta du Mékong ou dans la Baie d’Along. Ce poisson couvert d’écailles est généralement frit : sa texture viandeuse lui donne un léger goût de métal. Ce n’est pas vraiment ma tasse de thé mais votre palais sera peut-être plus clément.
10.    Eau de noix de coco – on trouve pléthore de vendeurs de noix de coco dans les rues. En plus d’être très rafraichissante, elle a des vertus anti-âge, anti-cancérigènes et anti-thrombotiques… Et ce même sans le rhum !

HO CHI MINH CITY

15.-Lotus-galore-Vietnams-national-emblem-150x150 16.-Rice-shells-150x150 17.-Coconut-cracking-150x150
18.-Coconut-candy-150x150 19.-Tropical-fruit-galore-150x150 20.-Riverboat-cruising-Mekong-Delta-150x150
21.-Riverboat-cruising-Mekong-Delta-150x150 23.-Mekong-Delta-150x150 24.-Intercontinental-Asiana-Saigon-150x150
49.-View-of-Saigon-from-the-financial-tower-150x150 50.-War-Remnants-Museum-150x150 63.-Tropical-fruit-at-the-market-150x150

 

Manger et boire
•    Hoa Tuc – ancienne usine d’opium, ce restaurant vietnamien est installé dans une cour débordant de petits restaurants. Allez-y pour diner, lorsque toute la place est illuminée par des bougies. La poêlée de crabe à coquille molle dans son riz vert fond dans la bouche.
•    Nha Hang Ngon – plus connu sous le nom de Quan An Ngon, donc cherchez-le sous ces deux orthographes. Un restaurant ambulant décontracté où vous pouvez choisir votre nourriture parmi les vendeurs de street food ou sur un menu. Nous avons choisi la première option, qui fut une déception car tous les plats se ressemblaient à la vue et au goût. Il vaut mieux commander via le menu.
•    Chill Skybar – un bar sur le tout très tendance. La vue sur Saigon de nuit est exceptionnelle.
A faire
•    Le Delta du Mékong – pour vous immerger dans la vie rural et l’artisanat local, des bonbons à la noix de coco aux briques de chaux, partez pour une journée complète de découverte à bord d’un bateau ou d’un canoë. Nous avons choisi Asiatica Travel pour tous nos circuits – incluant véhicule privé climatisé, chauffeur, guide et repas de fruits de mer. Dans ce genre de circuits, la qualité de la nourriture varie, mais avec Asiatica nous avons mangé comme des rois !

Où dormir
•    Intercontinental Asiana Saigon – vous ne trouverez pas plus central que cet hôtel (district 1). Les tarifs des chambres débutent à 160 dollars la nuit, taxes et petit-déjeuner non inclus. Nous vous conseillons d’opter pour le petit-déjeuner, qui se compose d’un incroyable buffet très complet proposant même quelques-unes des douceurs vietnamiennes mentionnées plus haut. Le soir, n’oubliez pas de vous rendre au bar où le barman crée de fabuleux cocktails à base de Martini.

HOI AN  

25.-Bale-Well-150x150 26.-Coconut-crumb-fried-prawns-150x150 27.-Ancient-Faifo-150x150
28.-Ancient-Faifo-150x150 28A.-Q-bar-150x150 29.-Vietnamese-spring-rolls-150x150
30.-Anantara-Hoi-An-150x150 31.-Anantara-Hoi-An-150x150 32.-Anantara-Hoi-An-150x150
33.-Anantara-Hoi-Ans-herb-patch-150x150 34.-View-from-Anantara-Hoi-An-150x150 35.-Tropical-fruit-for-brekkie-150x150
51.-Marble-Mountains-150x150 52.-Marble-Mountains-150x150 53.-My-Son-150x150
54.-Hoi-An-old-quarter-150x150 55.-Laquer-coconut-bowls-150x150 56.-Lanterns-galore-150x150
57.-Lanterns-galore-150x150 58.-Lanterns-galore-150x150 61.-Handicraft-centre-150x150
62.-Fishing-net-150x150 64.-What-type-of-egg-would-you-like-150x150 65.-Agh-duck-150x150


 

 

Manger et boire
•    Bale Well – un restaurant dans une petite ruelle, célèbre pour ses brochettes de porc grillé services avec de nombreux légumes et herbes, que vous devez rouler dans du papier de riz et dévorer ! Pas cher et stupéfiant. Le menu est déterminé à l’avance, vous n’avez pas le choix. On vous conseille de vous asseoir dehors, sur les chaises en plastique.
•    Treat’s Café – restaurant décontracté et coloré dans le Vieux Quartier de Hoi An, servant de la nourriture vietnamienne traditionnelle. Nous y avons déjeuné après nous être levés à 3h30 du matin pour prendre notre avion pour Da Nang depuis Saigon, avoir grimpé jusqu’au sommet des Montagnes de Marbre et nous êtres promenés dans les ruines du temple de My Son (le « mini Angkor Wat ») le tout par une chaleur étouffante… Tout a été organisé par Asiatica, mais vous pouvez surement vous en sortir seuls si vous n’avea pas de trop gros bagages.
•    Morning Glory – un restaurant décontracté dont la propriétaire et chef vietnamienne Trinh Diem Vy est fière de préserver l’héritage culinaire de son pays en servant des plats de street food.
•    Ancient Faifo – probablement notre meilleur repas au Vietnam, avec ses spécialités franco-vietnamiennes servies dans cette belle maison chinoise restaurée. Trois plats à la carte pour seulement 10 euros ! Je devrais ajouter ici que si la nourriture au Vietnam est vraiment bon marché, l’alcool (le vin en particulier) est cher (mais toujours moins cher qu’à Dubai).
•    Q Bar – un bar mignon et tendance parfait pour prendre un petit cocktail.
•    Dive Bar – appelé ainsi en raison de l’école de plongée. Arrêtez-y vous pour boire un délicieux Bloody mary. Le magasin de vêtements en face (Ba Ba) est sympa.
A faire
•    Cours de cuisine – il y en a des centaines au Vietnam. J’ai choisi le cours du soir du Red Bridge, qui est suivi par un diner. Un peu compliqué car il est difficile de comprendre l’accent du chef, mais un moyen génial de rencontrer et de discuter avec d’autres voyageurs.
•    Circuit street food – il y en a des milliers, et dans toutes les villes, mais malheureusement, un changement de dernière minute dans notre itinéraire nous a fait manquer le Taste of Hoi An food tour. Je vous recommande d’en faire un dès le début de votre séjour pour que cela vous apprenne tout ce que vous avez besoin de savoir à propos de la nourriture vietnamienne et des spécialités locales. Pensez à réserver à l’avance car ces circuits sont très populaires.

Où dormir ?

•    Anantara Hoi An – un beau resort de style colonial sur la berge et à cinq minutes à pied du Vieux Quartier de Hoi An. Vous pouvez déguster un cocktail au bord de la piscine. L’hôtel a son propre guide qui emmène les clients faire une visite à pied de la ville – encore une fois, prévoyez cela en début de séjour pour vous familiariser avec les lieux. Les chambres deluxe avec vue sur le jardin démarrent à 165$ la nuit petit-déjeuner inclus (sans compter les taxes).

HANOI

36.-Club-Opera-Novel-150x150 37.-Hue-spring-rolls-150x150 39.-Halong-Bay-150x150
40.-Halong-Bay-150x150 41.Halong-Bay-150x150 44.-Fried-sesame-pork-tenderloin-150x150
46.-Caves-at-Halong-Bay-150x150 47.-Intercontinental-Hanoi-Westlake-150x150 48.-Intercontinental-Hanoi-Westlake-150x150
66.-Hanoi-lake-150x150 67.-Hanoi-opera-house-150x150 42.-Seafood-feast-on-Halong-Bay-junk-boat-150x150

 

Manger et boire
•    Café Pho Co – demandez au concierge de votre hôtel de donner les indications à votre chauffeur de taxi, sinon vous ne trouverez jamais cet endroit. Un petit signe dans la rue vous amène dans une allée au bout de laquelle une myriade de marches mène à une vue magnifique sur le lac d’Hanoi.
•    Club Opera Novel – je nommerais la cuisine de fusion Vietnamienne, le tout planté dans une magnifique salle à manger française rénovée dans un subtil mélange d’Art Déco et d’Art Nouveau. Le crabe à coquille molle frit dans sa sauce au tamarin était su bon que vous en avons commandé un deuxième. Un repas mémorable.
A faire
•    La Baie d’Along. A la fois Patrimoine Mondial de l’UNESCO et l’une des nouvelles merveilles du monde, la raison pour laquelle nous avons pris l’avion jusqu’à Hanoi. Ces formations calcaires qui émergent de l’eau tels des dragons de la mer sont à couper le souffle. Nous avons passé la journée dans une jonque et avons dégusté un fabuleux festin : les fruits et les légumes dans ce pays sont simplement exquis ! Nous avons fait le voyage dans la journée mais attention, vous devez vous attendre à passer 3h30 ou 4h aller simpke depuis Hanoi en voiture privée (réservé avec Asiatica). La plupart des gens domre.

Où dormir ?
•    Intercontinental Hanoi Westlake – en périphérie de Hanoi (à seulement 10 minutes de taxi du centre). Les chambres de cet hôtel sont montées sur pilotis sur le lac. On n’est pas aux Maldives mais c’est tout de même assez pour vivre un vrai répit en dehors de l’agitation de la ville. Si vous avez autant de chance que nous, vous croiserez peut-être l’équipe de football d’Arsenal ! Le petit-déjeuner est un vrai festin. Et la pizza au feu de bois du room-service, qui vient du restaurant italien d’à côté et que vous pourrez déguster sur votre balcon avec vue sur le lac constitue un vrai moment de détente après un long voyage depuis la Baie d’Along. Les chambres doubles débutent à environ 115$ sans compter les taxes.

VOLS : Nous avons pris l’avion aller-retour de Dubai à Ho Chi Minh avec ma compagnie aérienne préférée, Emirates (malheureusement ils ne me sponsorisent pas encore). 7 heures de vol. Les vols domestiques pour Da Nang (à une heure de route de Hoi An), Hanoi et Ho Chi Minh sont pourvus par des compagnies low cost (Jetstar, Vietjet Air) et coutent environ 60 euros aller simple.

VISAS : la plupart des nationalités doivent contracter un visa touristique. Il faut demander à l’avance une lettre d’invitation. A l’arrivée il vous faudra compléter un formulaire d’entrée et l’on vous fournira votre visa. 30 minutes d’attente environ.

METEO : il n’y a pas de période idéale pour visiter le pays si vous souhaitez voir le Nord, le Centre et le Sud comme nous – vous ferez l’expérience des pluies tropicales à un moment ou à un autre. Nous sommes partis au mois de juillet et avons dû faire avec quelques pluies nocturnes dans le Nord, à Hanoi.
Je n’avais pas passé de telles vacances culinaires depuis très, très longtemps – ce qui prouve l’énergie fantastique de ce pays et des Vietnamiens qui mangent TOUT le temps ! Ma compagne de route m’a aussi persuadée d’arrêter de manger et de visiter le Musée de la Guerre de Ho Chi Minh – incontournable si vous souhaitez comprendre l’histoire terrible de la Guerre du Vietnam.
Je reviendrai pour sûr à Hoi An. Vous ai-je tenté ?

Source: http://foodiva.net/2013/09/vietnam-a-culinary-travel-guide/

Cliquez ici pour visiter son blog et lire beaucoup!
http://foodiva.net/

Marie

Je suis passionnée de voyage. Je ne manque jamais des occasions d’aller vers des différentes cultures ou des découvertes de terres inconnues.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.