Pourquoi le Vietnam ?

Comment préparer avant de partir au Vietnam

Arrivée depuis peu dans la capitale, je me suis posé la question : Qu’est ce que j’aime ici ? Quelles sont les raisons qui pourraient me faire rester dans ce pays si différent du mien ? Tout simplement, pourquoi ?

Alors c’est parti !

 La population locale

En arrivant à Hanoi, je me suis senti observée, épiée de tous les côtés, vue différemment. Pourquoi me direz-vous ? Car la population étrangère se concentre dans certains quartiers de la ville tels que Tay Ho ou au niveau du vieux quartier (Hoan Kiem) et qu’ils ne descendent pas souvent au Sud de la ville. De ce fait, je suis donc une des rares étrangères (blonde qui plus est !) se baladant dans ces rues.

On peut rapidement se sentir mal à l’aise, différente. Les habitants de Hanoi peuvent sembler froids et distants mais en y regardant de plus près, je pense qu’ils sont les personnes les plus gentilles, serviables, aimables et affectueuses que j’ai pu rencontrer. En effet, cette curiosité apparente ne cache qu’une méconnaissance et une découverte des étrangers à la « peau blanche ». Les vietnamiens sont des personnes simples, vivant en paix avec les autres et avec eux-mêmes, se contentant de ce qu’ils ont. L’entraide semble être un point important et ils sont toujours prêts à vous donner un coup de main, font tout leur possible pour que vous vous sentiez à l’aise et vous accueillent à bras ouverts. En bref, la chaleur ici n’est pas simplement dû au soleil extérieur mais aussi à la chaleur qu’ils possèdent dans leur cœur.

 

La sécurité

Il est vrai, j’avais quelques appréhensions en arrivant concernant la sécurité dans la ville. Bon d’accord, je suis une petite froussarde et j’angoisse un peu lorsque je ne me sens pas à l’aise et que je m’aventure dans un lieu inconnu. En revanche, depuis que je suis arrivée au Vietnam, je n’ai jamais (ou presque) eu ce sentiment d’insécurité. Bien entendu, il y a quelques petits voleurs dans la rue mais rien de bien méchant.

 

La nourriture

En bonne française, je ne renierai jamais un bon bout de fromage (Saint Nectaire bien entendu, je vis en Auvergne !), un verre de vin et quelques tranches de saucisson mais il faut avouer que certains plats vietnamiens sont de vrais délices culinaires. Le phở xào, le bún chả, les nems ou encore le cá kho tộ font partie des petites merveilles que j’ai découvert ici. Il ne me reste plus qu’à améliorer ma technique avec les baguettes !

 

 Les lacs

De nombreux lacs dessinent la ville de Hanoi. Il y a bien entendu les plus connus comme le Lac de l’Ouest ou encore le Lac de l’Epée restituée (Hoan Kiem) mais aussi d’autres petits coins où il est possible de se détendre et d’oublier le tumulte de la ville.

 

Le coût de la vie

Pour un européen, la vie au Vietnam est très peu chère. On peut s’en sortir avec des repas à environ 1€, des bières à 0,20€ (oui oui, c’est bien le paradis ici !) et le logement dans une colocation reste abordable avec un loyer mensuel environnant les $200.

 

La découverte d’un nouveau pays

Enfin, le Vietnam est un pays d’Asie du Sud-Est où vous pouvez trouver de nombreux paysages différents. Cette mixité naturelle se développe aussi en mixité culturelle avec les différentes minorités présentes sur le territoire. Tout ça pour vous dire que lorsque vous voyagez au Vietnam, vous serez toujours surpris par de nouvelles découvertes, de nouveaux paysages et de nouvelles cultures !

Camille Pena

"Le voyage est une passion autant que l'ambition ou l'amour"

Latest posts by Camille Pena (see all)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.