Phimeanakas, un palais aérien d’Angkor

Phimeanakas a été construit à la fin du Xe siècle – début du XIe siècle par le roi Jayavamen V et Udayadityavarman I et dédié à l’hindouisme avec le style artistique de Kleang.Phimeanakas est situé à l’intérieur de l’enceinte du Palais Royal d’Angkor Thom au nord de Baphuon.

Crédit photo: Booking

Contexte

Le temple de Phimeanakas est situé près du centre de la zone délimitée par les murs du Palais Royal. Il doit à l’origine avoir été couronné d’un pinacle d’or, comme Zhou Daguan l’a décrit comme la Tour d’Or. Le temple est construit de blocs de grès grossièrement taillés et a peu de décoration.

Selon la légende, il y avait une tour d’or (Phimeanakas) à l’intérieur du palais royal d’Angkor le Grand, où vivait un esprit de serpent à neuf têtes. L’esprit apparut au roi khmer déguisé en femme et le roi du coucher avec elle tous les soirs dans la tour avant de rejoindre ses épouses et concubines dans une autre partie du palais. Si le roi manquait même une nuit, on croyait qu’il allait mourir. De cette façon, la lignée royale des Khmers s’est perpétuée.

Disposition

Le plan général de Phimeanakas est rectangulaire. Le temple se composait à l’origine d’un sanctuaire central sur une base à plusieurs niveaux et d’un mur d’enceinte. Les terrains entourant le sanctuaire comprenaient plusieurs cours et étangs. Un mur entoure le temple et un second mur d’enceinte a été construit à une date ultérieure. Ensuite, il y a un fossé sec.

La tour d’entrée de grès à l’est a la forme d’une croix avec deux ailes ; les linteaux ont un motif central d’une tête de Kala et le cadre de la fenêtre est inscrit. Ces caractéristiques ne sont pas représentées sur le plan : avant la tour et marche vers le sanctuaire principal. Sur la droite (nord) il y a un étang avec des moulures et des marches. C’était peut-être une partie du palais réservée à la femme.

Crédit photo: Asienrendet

Retournez à la passerelle du centre ; Après avoir quitté la tour d’entrée, tournez à droite et suivez un chemin jusqu’à un autre grand étang pavé de latérite avec des marches en grès. Il était bordé par deux escaliers à bas-reliefs. Sur le côté, il y a des serpents en forme animale et humaine entourés de princesses serpent ; sur le dessus, il y a des Garudas mâles et femelles et des figures ailées mythiques.

Cette zone entière a probablement été couronnée par une balustrade de serpent et peut avoir servi de galerie pour le souverain et les dignitaires de la cour. Il est séparé du mur d’enceinte nord par des chaussées pavées et d’un autre étang à l’est.

Sanctuaire central

Le sanctuaire unique est sur une base avec trois niveaux de latérite. Il est abordé par quatre escaliers raides, un de chaque côté. Ces escaliers sont encadrés par des murs avec six projections – deux par étape – décorées avec des lions. Les éléphants se tenaient autrefois sur des piédestaux de grès dans les coins de la base, mais aujourd’hui ils sont pour la plupart cassés.

Crédit photo : Tripadvisor

Terrasse supérieure

La terrasse supérieure offre une vue spectaculaire sur le temple voisin de Baphuon . Une étroite galerie de grès couverte (2) avec des fenêtres et des balustres au bord de la terrasse supérieure est une caractéristique architecturale unique. Il y avait de petits pavillons dans les coins mais seuls des vestiges subsistent.

Crédit photo : Visit Angkor

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *