Les fêtes traditionnelles du début du printemps du Vietnam

Les fêtes traditionnelles du début du printemps du Vietnam

Transmises de génération en génération, les fêtes traditionnelles représentent un trésor de la culture vietnamienne et sont devenues une partie indispensable de la vie spirituelle des vietnamiens.

Après la fête du Têt traditionel, les Vietnamiens se plongent dans les fêtes printanières qui sont célébrées dans toutes régions du pays. Si vous partez en voyage au Vietnam, notamment au printemps, ne ratez pas ces fêtes suivantes:

1. Fête de la pagode des parfums
C’est une fête la plus longue au Vietnam qui dure 3 mois du printemps (du 6e jour du 1er mois lunaire jusqu’à la fin du 3e mois lunaire). Elle attire un grand nombre de pèlerins bouddhistes vietnamiens.

Situé à 70km au sud-ouest de Hanoï, la pagode des Parfums est connue non seulement pour un lieu sacré le plus célèbre, mais également des paysages magnifiques. Ce lieu possède un complexe de pagodes et de temples originaux au sommet de la Montagne du Parfum « Hương Sơn” qui a été construit à partir du 3e siècle. Les bouddhistes y viennent en vue de prier la santé, le bonheur et la prosperité pour toute l’année, ainsi que contempler la combinaison parfaite de la rivière, des montagnes, et des rizières.

Les fêtes traditionnelles du début du printemps du Vietnam

Les fêtes traditionnelles du début du printemps du Vietnam

2. Fête de Yen Tu

La fête des pagodes de Yên Tu est considéré comme une des destinations spirituelles les plus attrayants au Vietnam. Cette fête est ouverte le 10è jour du Nouvel An lunaire chaque année, dans la commune de Thuong Yen Cong, chef-lieu de Uông Bi, province de Quang Ninh (Nord-Est).

Fondée par le roi Trân Nhân Tông (1258-1308), ce site est considéré comme le berceau du zen vietnamien. En fait, le roi Tran Nhan Tong renoncé à son trône pour consacrer sa vie au bouddhisme sur cette majestueuse montagne. Il a couronné son fils comme héritier de son empire et après être devenu moine, il a alors fondé la secte de méditation Truc Lam qui a donné plus tard à Yen Tu la reconnaissance en tant que principal centre de méditation du pays pour le bouddhisme.
Cette zone est également connue pour des de paysage à couper le souffle. Pour accéder à la pagode Dong sur le plus haut sommet, les bouddhistes prennent une route qui serpente au pied de la montagne est approximativement à 30 km. En venant ici, les fidèles bouddhistes prient toujours la santé, la bonheur pour leur famille. Ils croient que le Bouddha va toujours répondre à leurs prières et leurs voeux.

Les fêtes traditionnelles du début du printemps du Vietnam
3. La fête de Co Loa
Situé à 16 km au nord de Hanoi, Co Loa, ancienne citadelle du royaume de Au Lac (ancien nom du Vietnam) a été fondé par le roi AN DUONG VUONG qui régna de 214 à 208 av. J.-C.. Co Loa représente une véritable prouesse de l’architecture militaire.
La fête de Co Loa se tient du 6e jour au 16e jour du 1er mois lunaire et comprend une variété d’activités culturelles:
+ Cérémonie du sacrifice au matin du 6e jour
+ Procession de 12 hameaux et de 7 villages fraternels
+ Procession solennelle du roi vivant, les cultes, les rites d’enfoncement au temple Sai au 12e jour lunaire dans le but de demander au roi le paix, la santé et la prospérité pour les villageois.
+ Des spectacles de théâtre traditionnel dans la nuit, et des jeux populaires organisés tels que : jeux d’échecs avec des pions humains, combats de coq, balançois volant, lutte, concours de cuisson du riz, grimpé de corde, danse…

Les fêtes traditionnelles du début du printemps du Vietnam
Bonne découverte!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.