Le voyage

Bonjour à tous !

Commençons par le commencement, le voyage. Partagez ce moment en et profitez de l’expérience de “Une française au Vietnam” !

Je suis partie de ma douce petite Auvergne au mois d’avril pour monter à la capitale et prendre un vol Paris CDG – Ho Chi Minh Ville / Saigon – Hanoi. Il existe des vols directs Paris – Hanoi mais sachant que je m’y suis prise un peu tard, il était plus avantageux, financièrement parlant, de prendre un vol à escale.

Mon voyage a duré environ 16h30. Pour un vol direct il faut compter entre 11 et 12 heures de voyage, mieux faut amener un peu de lecture et quelques mots croisés !

Sites pratiques : Air France, Vietnam Airlines, Cathay Pacifique, Singapour Airlines, Thaï Airways.

Voyage 1

En arrivant à Saigon, le commandant de bord nous a annoncé la température extérieure. 27 °C à 7H00 du matin : Ouch ! Premier choc, il ne faisait pas plus de 15 °C à Paris lors de mon départ ! La chaleur est saisissante, humide, les vêtements se collent dès la sortie des zones climatisées et la sueur commence à apparaître. Pendant ce temps, les vietnamiens mènent leur petite vie, mine de rien. Comment ? Il fait chaud ? Mais non !

Bon, après avoir fait un petit tour dans ce sauna bétonné, j’ai embarqué pour mon second vol, direction Hanoi ! Bientôt arrivée ! Vite, le voyage commence à être trop long pour moi même ! Le décalage horaire et la fatigue se font ressentir.

Le décalage horaire est de +6 heures en hiver et de +5 heures en été c’est à dire que lorsqu’il est 14 heures en France, il est 20 heures au Vietnam en hiver et 19 heures en été !

Les hôtesses de l’air de la célèbre compagnie aérienne vietnamienne nous accueillent dans l’avion, toutes très élégantes dans leur tenue traditionnelle vietnamienne. Cela s’appelle un « Ao dai » et presque toutes les vietnamiennes en ont une, elles peuvent en choisir la couleur selon leurs goûts et la porte lors de cérémonies importantes officielles, lors de fêtes mais aussi en tant qu’uniforme au lycée. Cette tenue est l’un des symboles du Vietnam avec la fleur de Lotus.

"Ao Dai"

“Ao Dai”

 

Saigon vu du ciel

Saigon vu du ciel

Avant d’arriver à ma destination finale, un petit en-cas nous est servit. Je reçois donc un petit hamburger composé de pain, de ketchup et de jambon avec en plus une petite coupelle contenant une substance ressemblant à un lait gélifié avec des petites perles vertes à la surface. L’immersion commence… Je déguste le hamburger, beaucoup plus familier, avant de me lancer avec cette étrange mixture. Une cuillère, juste pour goûter. Je me rends vite compte que ce lait gélifié possède un léger goût sucré, surement du lait de coco et que les petites billes verdâtres n’ont pas réellement de goût, elles ressemblent à des perles de gélatine et roulent sur la langue.

Après plusieurs hésitations, je me décide à demander à mon voisin de voyage Vietnamien se qu’est ce dessert. Dans un anglais approximatif et en s’aidant d’un traducteur, celui ci m’explique que ce dessert se nomme le « chè » et qu’il est composé de lait de coco et que les perles gélatineuses sont du « cốm » c’est à dire du riz vert.

Par la suite, une amie Vietnamienne m’a expliqué que le « chè » peut se cuisiner de différentes façons, avec du riz vert, du tapioca, …

Image de "La kitchenette de Miss Tâm"

Chè de “La kitchenette de Miss Tâm”

Atterrissage à l’aéroport de Hanoi. Je récupère mes bagages et me rends compte que beaucoup de vietnamiens ont avec leurs bagages en soute des cartons entourés de scotch et parfois même des boites en polystyrène avec de nombreuses écritures vietnamiennes. C’est dans ces boites qu’ils transportent les sauces ou les choses ayant de fortes odeurs.

Enfin arrivée à destination, je dois me rendre jusqu’à mon hôtel. Dernier bout du voyage en taxi ! Si vous décidez d’emprunter un taxi à Hanoi, méfiez-vous des arnaques ! Et oui, la ville grouille de taxis et il existe des compteurs truqués qui doubleront le prix de votre course. Privilégiez les taxis verts de la compagnie « Mai Linh Group » qui proposent des courses abordables. Comptez environ 300.000 dongs vietnamiens pour un trajet de l’aéroport de Hanoi jusqu’au centre ville/quartier des affaires ce qui revient à une dizaine d’euros pour une course d’environ 40 minutes avec 1 gros bagage et 1 bagage à main dans un taxi de taille moyenne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.