La circulation

Hanoi Traffic

La circulation à Hanoi est une des principales particularités de la ville qui fait sont originalité pour les voyageurs. Entre autobus, voitures, taxis, scooters, motos, charrettes, vélos, la route devient rapidement un véritable enfer pour quiconque n’est pas habitué.

La règle ici est qu’il n’y a pas de règles.

Les voitures s’entrecroisent, les scooters se frôlent, les klaxons offrent une nuisance auditive rare mais dans cette cohue règne une harmonie mystérieuse. Chaque conducteur fait attention à autrui. Cela me rappelle quelque chose que j’avais lu sur le comportement des chiens. Quand un chien cours à toute allure et que nous sommes placés devant, il va nous éviter, il fait attention à nous et nous ne devons pas changer de direction pour ne pas le perturber. Cela serait plus difficile pour lui avec l’élan de changer de direction. Pour les scooters ici c’est la même chose. Il faut aller toujours tout droit, regarder tout de même dans leur direction et ceux-ci vous évitent naturellement.

N’ayez pas peur, lancez-vous car ils ne s’arrêterons pas pour vous laisser passer !

La première chose à savoir sur la route ici est que le klaxon est l’ami des conducteurs. En effet, celui ci étant interdit en France, cela peut paraître surprenant mais ici il sert à mentionner aux autres sa présence. Autant vous dire que lorsque c’est l’heure de pointe et qu’il y a beaucoup de véhicules qui souhaitent mentionner leur présence, le bruit devient rapidement stressant !

Il est aussi obligatoire pour les conducteurs de scooter ou de moto de porter un casque. Ceux-ci semblent plus avoir une résistance comme celle des casques de vélo en comparaison avec les casques européens ! Par ailleurs, tout le monde ne respecte pas cette règle et il est normal d’apercevoir des conducteurs sans protection.

La circulation se fait grâce aux feux de signalisation. En général. Lorsque le feu est rouge, les taxis et voitures s’arrêtent mais certains scooters ne sont pas sensibles à cette règle et continuent de foncer au travers d’autres véhicules, slalomant pour ne pas perdre de temps.

Il n’est pas non plus surprenant que pendant que vous vous baladez sur le trottoir, des scooters empruntent cette voie réservée afin de gagner un peu de temps ou alors de voir des scooters rouler à contre sens sur la route, de doubler par la droite, …

Dans tous les cas je pense que pour arriver à s’en sortir dans une ville avec un trafic aussi important qu’a Hanoi est d’oublier tout ce que vous savez sur le code de la route et de se lancer !

 

Courage 🙂

Camille Pena

"Le voyage est une passion autant que l'ambition ou l'amour"

Latest posts by Camille Pena (see all)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.