Les Français en Indochine (4) : Marie Charles David de Mayréna

Marie Charles David de Mayréna est un aventurier français connu comme un séducteur, bonimenteur et affairiste indélicat. Cet ex officier des spahis qui sera décoré en 1871 de la légion d’honneur deviendra roi sur une courte durée du royaume de Sédangs situé dans les Hauts Plateaux du Vietnam.

Arrivée au Vietnam et soif d’aventures

Hauts Plateaux

En 1885 il quitte l’Europe pour une exploration scientifique et s’arrête à Saïgon. Mais il sera bien vite tenter par des explorations dans les Hauts Plateaux du Vietnam. Il aura notamment comme objectif de fédérer les ethnies des montagnes et en particulier celles de pays Moï, peuple hostile et sauvage. Aucun étranger ne s’en était jamais approché auparavant car c’est une tribu bien trop dangereuse. De plus cette mission n’est pas sans risques diplomatiques puisque ces terres sont convoitées par de nombreux pays de par son contrôle sur la rive orientale du Mékong.

Découverte des Moïs

Francais à Indochine

Crédit Photo: livresdeguerre.net

Mayréna engage une expédition vers les Hauts Plateaux pour aller à la rencontre des Sédangs. Il leur apparaîtra comme un demi-dieu protégé des génies qui ne crains rien ni personne. Cela peut s’expliquer parce qu’il portait une côte de maille et que toutes les flèches se brisaient contre lui sans les infliger une seule égratignure. Il lui faudra à peine 6 mois pour être élu roi des Sédangs sous le nom de Marie 1er. Il prohibera l’esclavage et le sacrifice humain et réunira toute les caractéristiques d’une souveraineté allant même jusqu’à créer un drapeau et une devise « Jamais cédant, toujours s’aidant ». Il créera une douane, une poste et réunira même une armée de 20 000 hommes. Il instaurera une vraie monarchie digne de Versailles.

Retour à Paris

En 1889 il se rend à Paris pour rencontrer le président et lui faire reconnaître le Royaume de Sédang dont il en est le roi. Mais agacé par ses actions, Paris ordonne de remplacer les drapeaux par les tricolores et prendre le royaume. Mayréna tentera une opération pour récupérer ses terres mais il se fait interdit de séjour en Indochine. Il se fera même exiler sur l’île malaisienne de Tioman où il ne survivra pas à cet affront et meurt en 1890. Il ne restera aucune preuve matérielle de son règne dans les Hauts Plateaux car tout fut acheté par des antiquaires fortunés. Néanmoins, vous pouvez suivre la folle aventure de Mayréna grâce aux deux auteurs Lionel Lecourt et Antoine Michelland qui ont écrit dans deux livres différents l’histoire de cet homme.

Auteure: Elodie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *