Les Français en Indochine (1) : Marguerite Duras

C’est une femme de lettre, dramaturge, scénariste mais aussi réalisatrice française né au Indochine en 1914 non loin de Saigon. Elle quitta le Vietnam pour la France en 1933. Son roman autobiographique, L’Amant, lui valut de recevoir en 1984 le prix Goncourt. Ce roman qui a été traduit en une vingtaine de langues a été adapté en film par Jean-Jacques Annaud.

Les Français en Indochine : Marguerite Duras

Crédit photo : The New Yorker

Il raconte ses années jeunesse en Indochine avec un cadre familial complexe et peu affectif. Il nous parlera de sa rencontre alors qu’elle traversait le Mékong sur un bac avec un riche chinois lorsqu’elle n’avait que 15 ans. Une histoire d’amour s’en suivra avec cet homme de 12 ans son ainé, qu’elle nommera l’amant tout au long de son récit.

Les Français en Indochine : Marguerite Duras

Crédit photo : lithub.com

Ce roman vous fera voyager sur les bords du Mékong, majestueux fleuve, non loin du petit village d’enfance de l’auteur, Sadec connu pour ses pépinières qui est devenu un « site national ». Aujourd’hui encore vous pouvez aller vous balader dans ce village sur les traces de Marguerite Duras en passant par l’école primaire Trung Vuong où sa mère était enseignante mais aussi la maison de Huynh Thuy Le que le film met bien en avant. Cette maison fut longtemps occupée par un poste de police, en 2006 les touristes furent enfin autorisés à la prendre en photo et même y dormir car elle fut classée comme un « vestige culturel » puis comme « site historique national ». On peut voir de nombreuses photos du film recouvrant la maison de Huynh Thuy Le avec sa femme et ses enfants.

Les Français en Indochine - Maison Huynh Thuy Le

Crédit photo : Foody

L’auteur n’est jamais revenu dans cette maison où elle n’avait jamais été la bienvenue, dans la mesure où le père de son amant avait déjà trouvé à son fils une épouse vietnamienne.

En 1990, Marguerite apprend la mort de son « amant » avant de disparaître quatre ans après. Il sera enterré à Sadec.

Auteure : Elodie

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.