Les Français en Indochine (3) : Alexandre Yersin

Alexandre Yersin est  un médecin, bactériologiste et explorateur franco-suisse. Il est connu pour avoir découvert le bacille de la peste, pour avoir introduit l’hévéa et pour avoir fondé la ville de Dalat ainsi que plusieurs écoles. En 2014 il fut nommé « citoyen d’honneur du Vietnam » pour tout ce qu’il a pu apporter de bénéfique au Vietnam.

Crédit Photo: wikipédia

Exploration de l’Indochine

En 1890 il rejoint le Vietnam pour y devenir médecin des messageries maritimes. En 1891 il obtiendra de leur part l’autorisation de voyager. Il mènera trois expéditions toutes aussi dangereuses de la jungle d’Indochine. La première sera sa découverte du village de pêcheur de Nha Trang et du plateau de Lang Bian qu’il nommera avec le gouverneur Paul Doumer Dalat. Sa deuxième expédition s’effectuera dans les forêts et les rivières de la Conchinchine (correspond grossièrement aux régions administratives vietnamiennes actuelles du Delta du Mékong et du Sud-est) qui est un lieu particulièrement hostile. Et sa dernière dans les alentours de Saïgon. Il recevra les compliments de Louis Pasteur pour sa bravoure à effectuer d’aussi dangereuses missions.

Crédit Photo: cine image

L’épidémie de Peste

En 1894, il est appelé à Hong Kong en Chine pour étudier la nature de l’épidémie de peste qui fait rage. Il sera mis à l’écart par les scientifiques Anglais au profit des Japonais. Il se fera alors construire une petite paillote en guise de laboratoire. Le 20 juin 1894 il découvrira le bacille de la peste et démontrera le lien entre la maladie des hommes et celle des rats comme vecteur de celle-ci. De retour à Nha Trang, il continuera ses recherches sur un remède à la maladie qui malheureusement se révélera inefficace face à la nouvelle épidémie de Canton en Chine.

Crédit Photo: wikidot

L’agriculture

Il s’essaya à  plusieurs sortent de cultures tel que le cacao, le café, le manioc, le palmier à huile ou encore du cocotier qui resteront peut convainquant. Son plus grand succès reste l’introduction en 1899 de l’Hévéa, l’arbre caoutchouc. En effet, en 1903 le Vietnam fournira pour la première fois Michelin en latex. Nous pouvons noter la présence d’une forêt non loin de Nha Trang. Puis en 1915, il se tournera vers les Cinchonas qui permettent de produire un traitement contre le paludisme.

Photos d’une forêt d’Hévéa et de la culture du caoutchouc

Crédit Photo: youphil

Crédit Photo: indochine française

Nha Trang

Il passera beaucoup de temps à Nha Trang, un petit village de pêcheur où il lui sera bon de travailler dans un environnement calme mais tout de même proche de Saïgon. Il y installera son laboratoire, là où a tenté de trouver un remède contre la peste en vain. Il fondera en 1895 l’Institut Pasteur et en 1904 en deviendra le directeur.  C’est dans sa maison à Suoi Dau (à 20km de Nha Trang) qu’il mourra et y sera enterré en 1943 pendant l’occupation japonaise. Aujourd’hui il est possible de retourner sur les traces de cet éminent scientifique dans un musée lui étant dédié dans ce petit village de pêcheur où il y aura passé une grande partie de sa vie. Alexandre Yersin est pour le Vietnam une figure coloniale très importante, qui est même vénéré par certains.

Crédit Photo: guide vietnam

 

Auteure: Elodie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *