Déambulation dans les rues de Hanoi

banner (2)

Hanoï, capitale du Vietnam, environ 3 millions d’habitants et une vie à mille à l’heure propre aux grandes villes asiatiques. Le dépaysement est total pour un Français évoluant dans un environnement occidental ; et je ne pense pas simplement au climat, à la langue ou à l’architecture. Vous observerez dès l’atterrissage avec curiosité des millions de scènes de rue habituelles, qui vous surprendront de prime abord mais deviendront vite banales à mesure que vous arpenterez la ville. Nous vous emmenons dans cet article à la découverte de cette culture de la vie à l’extérieur, dans l’espace public, au contact des autres dans une perspective de réaffirmation de l’unité de la société.
–    Circulation : Voir notre article sur les transports à Hanoi. Le trafic est l’élément qui vous perturbera le plus à votre arrivée. Le nombre de motos en circulation dépasse largement (et c’est un euphémisme) le nombre de voitures. Les embouteillages sont courants, les klaxons autorisés et (trop) utilisés, les accidents fréquents. Malgré la présence de forces de police dévouées à organiser la circulation, on roule mal à Hanoi, surtout aux heures de pointe. En tant que touristes, si vous souhaitez vous affranchir de la dépendance au taxi, il vous reste la possibilité de marcher, mais attention aux passages piétons ! Il faut traverser la rue d’un pas lent, et ne pas prendre peur, car ce sont les motos qui slalomeront autour de vous et non vous qui les éviterez ! Si vous êtes frustrés par la pollution bactérienne et sonore et souhaitez vous évader quelques heures, vous pouvez louer un vélo et faire le tour du Lac de l’Ouest, au Nord de Hanoi. Une balade de près de deux heures au bord de l’eau dans un silence apaisant qui vous mènera jusqu’à un parc aquatique idéal pour petits et grands et peu fréquenté. Une véritable pause détente !

IMG_8510copy.jpg~original

( Le lac de l’Ouest)

–    Nourriture : Ce sont d’abord les odeurs alléchantes qui vous attireront. Pho, My Xao, Bun Cha, Pho CuonLes meilleures spécialités culinaires de Hanoi se trouvent d’abord et avant tout dans la rue ! N’hésitez pas à vous approcher d’un stand qui vous fait envie – vous vous régalerez pour une bouchée de pain ! Comptez environ 30 000 VND pour un plat de street food, soit à peine plus de un euro. Vous pouvez aussi vous asseoir sur un petit tabouret sur le trottoir et déguster un Tra Da, thé vert froid, très désaltérant par temps chaud et vraiment bon marché (3 000 à 9 000 VND selon le lieu). Les alentours de la Cathédrale Saint-Joseph sont particulièrement renommés pour leurs échoppes de thé au citron. Vous apprécierez l’authenticité de la scène si vous vous y rendez en début de soirée, car c’est l’heure à laquelle les Vietnamiens se réunissent pour déguster cette boisson accompagnée de quelques pignons de pin et graines de tournesol.

tra_chanh_2

( Tra Chanh – Thé au citron)

–    Sport : et oui, il faut bien éliminer tous les calories pris dans les délicieux stands de street food parsemés dans les rues de Hanoi… ! Les Vietnamiens aiment le sport et le pratiquent en pleine rue. Outre les activités organisées en début de matinée (voir notre article sur la danse de salon et le laughing yoga), ils courent, s’étirent et se maintiennent en forme, le tout en extérieur, sur les places et dans les parcs de la capitale. Vous pourrez même assister à un match de badminton (ou de sa variante, qui consiste à taper le volant avec son pied, comme vous le voyez sur la photo ci-dessous), sur un terrain improvisé en pleine rue, avec ou sans filet. Une vraie immersion dans le quotidien des citadins !

cau-long-sang

the-duc

–    Offrandes : la culture vietnamienne, à la croisée des chemins entre le bouddhisme et le culte des génies, accorde une place de choix aux ancêtres, qui doivent être honorés régulièrement et ce quelle que soit la religion de la famille. Vous observerez parfois des rites pratiqués en pleine rue, comme sur cette photo, prise dans le Vieux Quartier, qui montre des habitants brûlant des bandes de papier de soie pour en signe de respect envers les défunts.
dot-ma

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.