Cao Lau – un délicieux plat de Hoi An

caolau-1

La ville de Hoi An est connue pour son architecture reflétant à la fois les traditions autochtones et les influences étrangères. La beauté des bâtiments n’est toutefois pas la seule richesse de la ville : la cuisine fait elle aussi partie de l’âme de Hoi An. D’une très grande variété, elle contribue à créer le caractère de cette ville ancienne. Une des spécialités immanquables porte le nom de « Cao Lau » (étage supérieure). Cette fierté culinaire locale est en fait un plat à base de nouilles qui était consommé autrefois par les commerçants qui le dégustaient depuis un étage surélevé en regardant leurs marchandises. Il laisse une  profonde impression dans le cœur des populations locales  et même des voyageurs.

caolau-2

Le mélange qui compose se plat associe des nouilles jaunes, des crevettes, des tranches de porc rôti, des légumes frais, des pousses de haricot et des épices. On peut aussi remplacer la viande de porc par de la graisse de crevettes. Son traitement est très raffiné et sophistiqué car il exige des ingrédients de qualité : des cendres Cham, du riz trempé et des légumes Tra Que. Ce sont ces matières premières qui rendent la cuisine de Hoi An unique.

Ce plat conjugue les saveurs aigres-douces, la sauce de poisson et les légumes. Le tout fond dans la bouche alors que vous admirez le paysage du plus haut étage de l’immeuble. Le vrai « Cao Lau » n’existe qu’à Hoi An : il vous faudra donc faire un voyage au Viet Nam et particulièrement dans cette charmante ville du Centre pour le déguster. Vous en trouverez partout dans les rues de cette ville.

caolauTrang Nhung

TrangNhung

“Les voyages forment la jeunesse”, ce proverbe m’impressionne beaucoup. Je trouve toujours l’inspiration pendant les découvertes de terres éloignées. J ‘espère que mes partages vous aideront à réaliser votre voyage de rêve?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.