À la découverte du temple de Preah Vihear

Envie d’un voyage en terre inconnue et d’une découverte des temples oubliés au Cambodge ? Le temple de Preah Vihear est l’un des temples originaux qui mérite une découverte hors des sentiers battus au pays khmer.

Valeur culturelle et architectural de Preah Vihear

À la découverte du temple de Preah Vihear
Situé sur un haut plateau dominant le nord du Cambodge, Preah Vihear est un véritable trésor architectural qui a été classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 2008. Ce temple, dédié à Shiva a été construit au début du 11e siècle pour accueillir une communauté d’ermites. On peut ainsi apercevoir de nombreuses grottes dans lesquelles ils vivaient. Il se compose d’une série de sanctuaires reliés par un système de chaussées et d’escaliers, s’étendant sur un axe de 800 m et dans un cadre naturel spectaculaire. Preah Vihear est rare parmi les temples khmers en cours de construction le long d’un grand axe nord-sud, plutôt que d’avoir le plan rectangulaire classique avec une orientation vers l’est. Rien n’est plus merveilleux car vous aurez une vue panoramique sur une immense plaine à la frontière Thaïlando – Cambodge depuis ce temple.

À la découverte du temple de Preah Vihear
Le temple de Preah Vihear s’est bien préservé au fil du temps, en raison de sa situation reculée, mais il est sous le poids de différentes menaces de l’homme et de la nature : moussons, érosion…
Histoire de conflit Thailand – Cambodge

Ce temple est source de conflit entre entre le Cambodge et la Thaïlande depuis longtemps. Les deux pays le revendiquent comme patrimoine national. En fait, entre le 19e siècle et le 20e siècle, le gouvernement thaïlandais et le gouvernement français (dont le Cambodge était alors un protectorat) se battent pour la propriété du temple. En 1904, un traité le confère à la France mais en 1934 à nouveau, le gouvernement thaïlandais revendique ses droits et décide d’occuper ce lieu. Ce n’est qu’au début des années 1960 que la Cour internationale de justice de La Haye confirme que “le Cambodge dispose de la souveraineté sur toute la superficie du promontoire de Preah Vihear”
Le site demeura fermé durant une vingtaine d’années dans les années 1970. Le retrait des troupes n’a été décrété qu’en juillet 2011. Pourtant, la présence militaire et policière autour du temple donne un sentiment particulier à la visite : il y en a partout à l’entrée du site, et certains se promènent encore entre les ruines, s’amusant parfois à suivre les touristes, puis à partir rejoindre les moines en riant.

À la découverte du temple de Preah Vihear
Comment s’y rendre ?
La ville la plus proche est Sra Em, plus facilement accessible depuis Kampong Thom, mais vous pouvez également prendre la route 62 depuis Siem Reap.
Au bas du site, il vous faut prendre une moto-dop (5$ l’aller-retour) ; certains conducteurs sont des militaires en permission qui arrondissent leurs fins de mois.

Remarque :
-Le temple est toujours fermé aux touristes du côté thaïlandais.
– L’entrée est de 10 dollars pour les étrangers mais reste gratuite pour les Cambodgiens
Allez –y ! ce temple saura vous faire plaisir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.