5 choses étonnantes au Laos

5 choses étonnantes au Laos

Un voyage à l’étranger vous promettra toujours des nouvelles expériences, et nottament des choses étonnantes. Le Laos, un pays reculé du continent asiatique est très appréciée par les voyageurs du monde entier à la recherche d’aventure et de dépaysement. Il garde encore l’authenticité et la sérénité, resté inchangés depuis des siècles. Dans cet article, nous parlons de 5 des choses étonnantes au Laos aux yeux des voyageurs.

1. L’homme doit être moine au moins une fois dans sa vie
Au Laos, 98 % des laotiens sont bouddhistes. Tout l’homme doit devenir moine au moins une fois dans sa vie. On peut être moine de façon éphémère.

Il existe six catégories différentes de moines :
– Quand une personne sort de l’hôpital,ou d’un problème, elle fait une petite retraite pour chasser les mauvais esprits et devient moine pour une durée de un à trois mois.
– Quand on souhaite incinérer une personne importante dans notre vie (par exemple, nos parents), on devient moine pour une durée de trois jours à une semaine.
– Quand on reconnaît que l’on a beaucoup de chance, ou pour mieux connaître le chemin vers le nirvana, on devient moine pour toute la vie.
– Quand on est âgé et à la retraite, pour mourir dans le calme, à la pagode.
– Quand on n’a pas d’argent pour faire des études (qui ne peuvent se faire qu’à la ville), on peut devenir moine et on est financé et après, on peut même quitter la pagode.
– Un enfant en dessous de douze ans peut exceptionnellement devenir moine, lors qu’il est orphelin ou que sa famille est trop pauvre pour le prendre en charge.

5 choses étonnantes au Laos

2. Whiskey au serpent

C’est une boisson alcoolisée venant du Vietnam mais elle est très utilisée au Laos comme une attraction touristique. Il est souvent vendu en bouteille par des villageois. Il est quand même impressionnant de voir les serpents qui baignent dans les bouteilles d’alcool. Il existe même des versions scorpions, et d’autres bêtes qu’on n’aimerait pas s’y frotter du temps de leur vivant.
Le fait de macérer les serpents dans l’alcool enlève leur venin, de ce fait vous pouvez les consommer sans danger. Osez – vous à goûter à cette boisson alcoolisée?

5 choses étonnantes au Laos
3.Manger du riz à la main
Au Laos, les fourchettes et les cuillères sont utilisées pour manger des plats en tout genre, les baguettes sont employées pour les plats à base de nouilles. Mais le riz se mange plutôt avec la main, car il existe un aspect gluant que les Laotiens surnomment « khao niao ».

5 choses étonnantes au Laos

Ce riz collant se caractérise par sa teneur en amylose et une forte teneur d’amylopectine, les deux principaux de l’amidon. Il est gluant, mais sec ce qui permet de former de petites boules de riz facile à déguster avec la main.
Au Laos, le riz gluant est un parfait accompagnement des plats salés. Il est servi dans un rotin pour le garder toujours au chaud. Deplus, certains desserts laotiens sont également composés de riz gluant avec du lait de coco, de la banane ou des haricots noirs.

4. Maillot de bain pour les femmes
Les femmes laotiennes sont très pudiques. Quand les femmes se baignent, elles portent principalement un « sin » ou également appelé un « sarong » qui est une jupe traditionnelle lao en coton ou en soie. Ainsi, par respect, évitez de vous baigner dénudés dans l’eau. Les maillots à deux pièces sont peut-être tolérés dans certains endroits pour les touristes occidentales. Si pour nous, cet accoutrement frôle le ridicule, pour les Laotiens, c’est un maillot de bain très « original ».

5. Bor Pen Yang
Bor Pen Yang, une expression Laotienne que les Laotiens aiment prononcer, même les familles laotiennes vivant en France le prononcent. « Bor Pen Yang » signifie « pas de problème » où « Ce n’est pas grave, je vous pardonne et oublie votre action ». Cette expression frustrent parfois les occidentaux car les problèmes sont faits pour être résolus et non pas pour être simplement tolérés.

Mais au Laos, cette expression a un tout autre sens et il est plus facile d’accepter quand on est bouddhiste. En fait, les Laotiens croient que si une fait a eu lieu, c’est une fatalité qu’il est impossible de changer, donc pourquoi perdre le temps d’essayer, ni la discussion, ni la confrontation ne mènent à rien. L’acceptation est la meilleure solution, que ce soit pour le meilleur ou le pire. Une situation inconcevable pour ceux qui ne croient pas en la réincarnation. Mais, il existe également un bar/restaurant Bor Pen Yang à Vientiane.

Allez-y! vous ne serez pas déçu!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *